Exposition Ici, Ailleurs à Marseille du 15 janvier au 31 mars 2013

Ici, Ailleurs, exposition d'oeuvres d'une quarantaine d'artistes méditérannéens à voir à la Tour Panorama - Friche Belle De Mai du mardi 15 janvier 2013 au dimanche 31 mars 2013.

Du

15 mardi janvier 2013

au

31 dimanche mars 2013

13h00

Friche la belle de mai Friche la belle de mai

7.50 €

Plus d'infos sur l'exposition Ici, Ailleurs à Marseille 3è arrondissement

Ouvert du mardi au dimanche de 13h à 19h et jusqu'à 22h le vendredi. Gratuit pour les moins de 26 ans.

Visite guidées gratuites sans réservation mercredi, samedi, dimanche à 14h30 pour les détenteurs de billets.Les tarifs réduits pour les demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi, Titulaires de la carte Cézam, Titulaires carte invalidité ou Mutilés de guerre et groupes à partir de 10 personnes sont en vente uniquement sur place.Ici, ailleurs Pour l’inauguration du nouvel espace, une ambitieuse exposition invite des artistes contemporains des deux rives. Si toute œuvre s’ins- crit dans un contexte originel et une histoire singulière, le voyage et le nomadisme qui caractérisent l’artiste contemporain constituent une expérience existentielle, qui devient le lieu même de la création. À l’ère de la globalisation, au contact de la diversité du monde et des cultures, l’identité de chacun se trouve sans cesse remaniée. Une quarantaine d’artistes issus des pays du pourtour de la Méditerranée ont été choisis sur leur aptitude à nous repenser en êtres aux identités plurielles, en perpétuel devenir, et sur leur capacité à investir le réel en une réflexion critique. Ils appartiennent pour la majorité d’entre eux à la génération née dans les années 1960-1970 et jouissent d’une reconnaissance sur la scène internationale. Parmi les œuvres exposées dont un grand nombre de propositions inédites, conçues pour l’exposition, quelques-unes traitent du paysage méditerranéen. Elles sont nombreuses à interroger les notions d’identité, de citoyenneté, du même et de l’autre. Plusieurs s’attachent à transmettre l’expérience de l’émigration, de l’exil et du déracinement. Elles offrent aussi une vision de l’histoire au présent, par le biais de l’articulation de récits personnels à l’Histoire. En prise avec les réalités sociales, politiques et géopolitiques, elles nous informent de l’état du monde, en explorent ses mutations à venir.