Exposition Traces d'usines#2 à Marseille du 4 juin au 9 juillet 2021

Du

4 vendredi juin 2021

au

9 vendredi juillet 2021

13h00

Thalassanté (175 Plage De L’estaque)

Prix: Gratuit

Recevez par e-mail les nouvelles informations sur Traces d'usines#2.

Zoom sur l'artiste

Plus d'infos sur l'exposition Traces d'usines#2 à Marseille

J'ai le plaisir de vous annoncer la suite de l'exposition de photographies Traces d'usines (Traces d'usine1) et sa venue à l'Estaque, après un séjour de plusieurs mois, en temps de confinement, au théâtre Toursky, à Marseille .

En rappel, cette exposition raconte l'histoire, une histoire, des usines des Riaux, qui ont aujourd'hui disparu mais qui restent dans la mémoire des habitants, dans certaines traces...

Temps1

Elle sera (enfin) accessible et visible à Thallassanté, à l'Estaque, du 04 juin au 09 juillet

Vernissage le 04 juin à 19h

175 plage de l'Estaque

Cale de mise à l'eau, quai de la lave 13016

Rntrée libre, de 13h à 19h, du lundi au samedi

A la différence à la précédente installation dans un théâtre, l'exposition sera montrée dans un conteneur, sur le quai de la lave, face au quartier des Riaux, à quelques centaines de mètres du lieu même où elles sont été prises.

Temps2

Outre cette installation, l'originalité de cette exposition est qu'elle sera complétée par un parcours de grandes photos murales, en plein air, pendant 1 mois, dans les rues du quartier des Riaux

Ce parcours sera, lui, dévoilé au cours d'un vernissage

le jeudi 10 juin, dans la cour de la Maison des associations de l'Estaque plage, 90, plage de l'Estaque

expo du 10 juin au 09 juillet

Texte de présentation de l'exposition.

Un jour, je suis allé dans le quartier des Riaux, au bout de l'Estaque, à Marseille, avec quelques contacts en poche et mon inséparable appareil photo. Après un long trajet en bus du centre ville, du terminus du 35, j'ai monté les premiers escaliers et parcouru les ruelles, croisant l'Impasse des Usines, puis la Montée des Usines et même, plus loin, le Chemin de la Nerthe. Autant de paysages que j'ai retrouvés dans les films de Guédiguian. J'ai rencontré des gens, des femmes, qui avaient des choses à raconter sur la vie de leurs maris ou de leurs parents et grands parents qui avaient travaillé dans les usines, là haut....

Après une première série de photos, Femmes d'usines, ,en mars 2019, je suis revenu ensuite, au début de l'été 2019, car j'avais aussi rencontré une architecture , des friches, des rues, une femme centenaire qui m'avait montré de vieilles photos et des hommes qui avaient travaillé dans ces usines.

Que de souvenirs en eux, mais où étaient elles ces usines ?

A la recherche de traces, tel un arpenteur, j'ai parcouru d'autres chemins, d'autres ruelles, j'ai à nouveau écouté d'autres histoires, d'autres récits avec ce questionnement toujours présent que ne pouvait avoir un Don MacCullin, ce formidable photographe des usines :

Comment révéler avec des photographies, ce qui reste, mais aussi ce qui n'existe plus, ce qui est invisible ?

Du temps s'était écoulé depuis l'installation des premières usines, beaucoup de temps, mais le temps n'est pas une ligne droite, ou se succèdent le passé, le présent et le futur, mais il est plutôt une série de récits qui cohabitent.

Dates de représentations

Juin 2021
L Ma Me J V S D
123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930
Juillet 2021
L Ma Me J V S D
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031

Photo de Traces d'usines#2

Annonce e-flyer